Robert Glasper Trio (New Morning - 19/11/08)

Publié le par yannis

Je me suis toujours demandé à quelle occasion les spectateurs ont découvert  un musicien : par une connaissance ? en écoutant la radio ? en lisant un blog ? par hasard ? En entendant quelques notes de musique en passant près d'une salle de concert?

Qu'en est-il des spectateurs venus écouter Robert Glasper ? Auraient-ils eu vent de sa technique et de sa musique que l'on compare à McCoy Tyner ou Thelonius Monk ? Ou alors en l'écoutant jouer avec Q-Tip ou Mos Def ?

Pour ma part, par hasard, en errant à la Fnac Bastille en tendant l'oreille comme à l'accoutumée … Et dès les premières notes, j'ai compris que ce musicien était à la croisée de différents univers musicaux: jazz, gospel (par sa mère chanteuse de gospel), soul music et hip hop.

Le concert de Robert Glasper fait parti de ceux où l'on ressort changé. Les seules fois où j'avais eu cette impression, je me trouvais au concert de Roy Hargrove au New Morning, ou alors au Smoke à New York.

Robert Glasper mérite bien évidemment tous les louanges qui lui ont été adressés depuis son album Canvas sorti en 2005. Fluidité musicale, discours vif et imaginatif. Et un jeu qui sublime les mélodies, tout en restant attaché au groove rythmique.

Un trio composé du bassiste Vicente Archer et du batteur Chris Dave. Le premier a la mission de placer une structure rythmique, ce qu'il fait à la perfection en maintenant son jeu dans un registre plutôt grave. Le second était bluffant: drive efficace, jeu agile et souple, maîtrise rythmique et originalité.

Fait intéressant, le trio incorpore des rythmes et des sonorités en provenance du hip hop. A ce titre, l'un des morceau de son dernier album s'appele J Dillalude en hommage à l'un des pionniers du hip hop J Dilla, mort il y a peu. Mais pas uniquement en témoigne le reprise jazzy de Radiohead « Everything in its right place » avec l'air « Maiden Voyage » d'Herbie Hancock. La virtuosité et la finesse au service de la mélodie.

Robert Glasper le dit lui-même en ces termes: "I'm only doing what cats like John Coltrane did, who did My Favourite Things from The Sound Of Music, using a Broadway hit of the time" (…) "

I am a child of the different kinds of music around me, just as their generation were playing with theirs."

Son dernier album est incontournable, j'en avais déjà parlé ICI.

Et en live ? Sa musique prend tout sons sens. On se sent à la fois transporté par les mélodies et accents soul; tout comme le live électrique et les accents hip hop nous rappellent que la virtuosité ne limite pas l'audace et bien au contraire accentue l'éclat de la musique.

Je vous le prédis : voilà un musicien dont on entendra parler !

Je vous invite à découvrir les photos prises à cette occasion ! Il vous suffit juste de cliquer sur la photo !



Et vous pourrez écouter quelques morceaux en cliquant sur ces deux liens:



Stay tuned !

Publié dans Festivals - Concerts

Commenter cet article