Alain Jean Marie Trio invite Sylvain Beuf (Sunside Jazz Club Paris - 11/08/09)

Publié le par yannis

Le mois d'août est l'occasion de se rendre au Sunside pour assister au festival Pianissimo Volume IV.

Les plus chanceux ont pu assister hier à la prestation du trio Alain Jean Marie, avec comme invité le saxophoniste Sylvain Boeuf.


Alain Jean Marie – piano ; Gilles Naturel – c.basse ; Philippe Soirat – batterie ; Sylvain Beuf – sax ténor


Dès l'âge de 8 ans, il apprend le piano en autodidacte et joue le répertoire du moment: biguine et latin jazz. Puis découvre le jazz en écoutant les rois du be-bop. Dans les années 60, il rencontre le saxophoniste guadeloupéen Robert Mavounzy qui lui enseigne l'art de jouer les standards du jazz et de faire la synthèse entre la biguine et le jazz.

En 1979, il obtient le prix Django Reinhardt, et en 1999, son album "Afterblue" est recompensé par le prix Boris Vian de l'Académie du Jazz.

Un pianiste d'une légendaire discrétion. Pourtant, Alain Jean Marie est l'accompagnateur le plus recherché et apprécié à Paris. Il a croisé le fer avec les plus grands : Benny Golson, Steve Grossman, Chet Baker, Johnny Griffin, Barney Wilen, Dee Dee Bridgewater ...


Ecouter cet ambassadeur du jazz, gardien de cette tradition du jazz, réputé pour ses silences, et l'art de la suggestion et de la note bleue.

Quant à son invité Sylvain Beuf, j'ai déjà évoqué ses participations remarquées au sein du groupe du batteur français Stéphane Huchard "Art Tribute to Art Blakey".

Vous apprécierez son phrasé mélodique et aérien, et irez peut être l'écouter le 25 septembre au Sunside pour la sortie de son nouvel album "Sylvain Beuf New Sextet".

Un sextet, donc 6 musiciens me direz-vous ? Oui, avec Pierrick Pedron au sax alto, Denis Leloup au trombone, Manuel Marches à la contrebase, Frank Agulhon à la batterie, Sylvain Beuf au sax tenor et soprano, et Jean Yves Jung au piano.


Publié dans Festivals - Concerts

Commenter cet article