Vincent Courtois Trio : The Mediums / Aldo Romano: Complete Communion to Don Cherry @ Banlieues Bleues 2011 (Tremblay en France - 30/03/11)

Publié le par yannis

Vincent Courtois Trio : The Mediums

 

 

DSC07396-1.jpg

 

Vincent Courtois Violoncelle, Daniel Erdman Saxophones, Robin Fincker Saxophones

 

Toujours sur le fil, le violoncelliste parisien convie deux saxophones ténors, le souffle chaud du berlinois Daniel Erdmann et les élans brillants du londonien Robin Fincker, pour un trio inédit.

 

« Le saxophone ténor est en quelque sorte le jumeau du violoncelle : ils ont en commun une tessiture centrale et un timbre axial. Ça fonctionne naturellement entre ces deux instruments du milieu ». C’est ainsi que Vincent Courtois a développé l’idée de cette rencontre baptisée les Mediums, « ceux qui entrevoient le futur ». Cette appellation renvoie tout autant à l’univers poétique des cabarets ésotériques et autres cabinets de curiosités. D’ailleurs, le violoncelliste confie avoir revu des cultissimes films Freaks et Elephant Man, des univers qui ont nourri son imaginaire au moment de composer cette bande-son originale.

 

Pour une première représentation live, force est de constater que la complicité des deux saxophonistes fonctionne à merveille, et se marie passionement avec les élans musicaux de Vincent Courtois au violoncelle. Une belle rencontre entre Paris, Londres et Berlin ...

 

DSC07397-1.jpg

 

 

 

Aldo Romano: Complete Communion to Don Cherry

 

 

DSC07401-1.jpg

 

Geraldine Laurent Saxophones, Fabrizio Bosso Trompette, Henri Texier Contrebasse, Aldo Romano Batterie

 

En compagnie d’un quartette vigoureux, le batteur aux mille et une (en)vies célèbre avec un entrain tonitruant l’oeuvre volcanique d’un trompettiste inclassable. Plus qu’un hommage, une re-création palpitante.

 

Imparable batteur qui a joué en compagnie d’un nombre virtigineux de « géants », Aldo Romano tient une place à part et capitale dans l’histoire du jazz européen. S’il n’aime pas regarder en arrière, le franco-italien a fait une entorse exceptionnelle à ses principes pour célèbrer, sans nostalgie mais avec une jubilation épidémique, l’œuvre d’un trompettiste qui lui est cher, Don Cherry (1936-1995). Ensemble, ils avaient collaboré à faire naître une musique à la beauté convulsive dans les cafés du Vieux Continent, au milieu des années 60, la « New Thing ».

 

DSC07418-1.jpg

 

Aux côtés d’un quartette dynamite et foudroyant, Aldo Romano se souvient et signe l’une de ses plus enivrantes aventures. Avec l'alto de Géraldine Laurent, verbal et impétieux, et la trompette  de l'italien Fabrizio Bosso hérissée d'un growl animal et primal.

 

Deux témoins de l'aventure doncherryenne, Romano et Texier, aidés par la jeune garde du jazz européen, gourmande d'improvisations enflammées !


Un plaisir que vous pouvez retrouver sur le nouvel album d'Aldo Romano "Communion to Don Cherry" !

 

DSC07457-1

Publié dans Festivals - Concerts

Commenter cet article