Miguel Zenon 4tet @ Sunside (29.10.2011)

Publié le par yannis

DSC03630-2.jpg

Miguel Zenon, Hans Glawischnig

 

Retour parisien de Miguel Zenon pour la sortie de son nouvel album "Alma Adentro", à l'occasion d'une soirée mémorable au Sunside.

 

L'occasion était trop belle, l'espace de deux sets, de se laisser transporter à Porto Rico. Car c'est bien une invitation à découvrir et explorer l'histoire de la chanson portoricaine. Le songbook portoricain (à l'instar de l'American Songbook). Et plus particulièrement cinq compositeurs portoricains: Bobby Capo, Tite Curet, Pedro Flores, Rafael Hernandez et Sylvie Rexach.

 

Une musique engagée, mélodique et belle, qui rappele à chacun que les standards de jazz les plus connus sont nées de chansons populaires. Dans son nouvel album, Miguel Zenon emporte cette tradition du jazz à la maison, sa maison: Porto Rico.

 

Et si Miguel Zenon a une connexion toute particulière avec ces morceaux de son enfance, chacun peut se sentir proche de ces mélodies brillantes et déchirantes. Elles ont, je l'avoue,un effet spécial et durable sur moi. Ne serait-ce que par la capacité de Miguel Zenon à partager cette connexion émotionnelle avec le public. Mais aussi par son style étourdissant en tempo vif et bouleversant dans les ballades.

 

DSC03631-1.jpg

Luis Perdomo

 

Comme je le disais précédemment, le magnifique "Alma Adento" (à l'intérieur de l'âme) explore en profondeur le répertoire populaire de son île, celle qui a bercé son enfance.

 

- "Incomprendido", composé par Bobby Capo et rendu célèbre par le chanteur Ismael Rivera qui avait l'habitude de la chanter dans un style de salsa. Miguel Zenon a réarrangé cette chanson - la chanson favorite de son père - en une belle ballade.

- "Perfume de Gardenias", composé par Rafael Hernandez, est un hommage de Miguel à son premier professeur de saxophone, Angel Marrero.

- "Tiemblas", composé par Catalino "Tite" Curet Alonso, a été réarrangé pour véritablement illuminer la mélodie, et ce notamment grâce à la section rythmique.

 

DSC03642-1.jpg

Henry Cole

 

Je vous recommande chaleureusement d'aller écouter en live l'un des plus séduisants saxophonistes alto qui soit , ainsi que d'acheter son nouvel album "Alma Adentro" ! 

 

On trouve dans son nouvel opus les élégants rythmes de danse locaux et des mélodies prêtes à tout emporter sur leurs passages. Autre raison (et non des moindres!), son quartet inclut Luis Perdomo au piano, Hans Glawischnig à la contrebasse et Henry Cole à la batterie.

 

En studio, comme en live, l'alchimie se crée tout naturellement - celle là même où l'on sent les musiciens investis par la musique. Une musique à partager avec ceux que l'on aime.

 

DSC03639-1.jpg

Publié dans Festivals - Concerts

Commenter cet article