Concert thématique "Charles Mingus: un homme en colère" à l'Abbaye Jazz Club à Paris vendredi 7 mai 2010 - Interview avec Jacques VIDAL et Frank MEDIONI

Publié le par yannis

Concerts thématiques :

découvrir le jazz autrement

 

Organiser des soirées à thème consacrées au jazz, accueillies à L’Abbaye-Jazz Club à Paris, telle est l’idée qui est venue à quelques personnes, autour du contrebassiste Jacques Vidal. Pour en savoir plus sur cette initiative, « les Trois Coups » ont rencontré Jacques Vidal et Franck Médioni, l’écrivain et journaliste, bien connu de tous les amateurs de jazz, qui seront les deux maîtres de cérémonie.



Ci-dessous l'interview réalisée par Jean-François Picaut pour la revue "Les Trois Coups" - www.lestroiscoups.com


 

          com-Jacques-VIDAL.jpg                        medioni.jpg

                                 Jacques Vidal                                                                      Frank Medioni


 

Les Trois Coups. — Qu’est-ce qu’un concert thématique et qui est à l’origine de l’idée ?

Franck Médioni. — Je laisse Jacques répondre à cette question.

Jacques Vidal. — Je suis effectivement à l’origine de l’idée, qui a été peu à peu étoffée par diverses circonstances et des discussions avec mon entourage (entre autres, le Cercle des actionnaires de BNP-Paribas, partenaire sans lequel le projet aurait été difficile à réaliser). Chaque concert thématique aura pour fil rouge un thème donné (un musicien, un instrument, un mouvement jazzistique, etc.), d’où le nom.

 

 

Les Trois Coups. — Pourquoi organiser ce type de manifestation plutôt qu’un concert traditionnel ?

Franck Médioni. — Je pense que cela induit un autre rapport à la musique. Il s’agit de l’incarner, de donner des informations, de situer le musicien, l’usage d’un instrument, un mouvement, historiquement et musicalement.

Jacques Vidal. — Il s’agit d’un complément au concert traditionnel. L’objectif, bien sûr, est de partager le plaisir de la musique, mais aussi de faire circuler des connaissances. Les apports de Fanck Médioni seront essentiels, mais je compte aussi sur les musiciens et le public, qui, je l’espère, participera activement.

 


Les Trois Coups. — Ces concerts sont-ils destinés à voyager, à être diffusés sur les ondes ?

Jacques Vidal. — Bien sûr, nous souhaitons que ces concerts soient par la suite, une fois rodés, diffusés hors de Paris, dans des lieux divers. Pourquoi pas sur les ondes et sur des chaînes télé, mais dans ce cas, sous un format un peu différent ?

Franck Médioni. — C’est une bonne idée, mais ce n’est pas prévu, pour l’instant.

 

 

Les Trois Coups. — Quel est le public attendu et quel sera exactement le rôle du présentateur ? Assistera-t-on à un cours ?

Jacques Vidal. — Le public sera constitué d’invités du Cercle des actionnaires de BNP-Paribas, mais nous souhaitons aussi que viennent les étudiants des conservatoires et des écoles de jazz comme tous les amateurs de jazz.

Franck Médioni aura un rôle d’animateur, parlera du sujet, et nous fera partager ses vastes connaissances de spécialiste (il connaît très bien toute l’histoire du jazz). Mais, je ne le vois pas faire un cours ! Qu’en dis-tu, Franck ?

Franck Médioni. — Pas de cours, évidemment, nous ne sommes pas à l’école ! Il s’agit d’accompagner l’auditeur dans son plaisir, afin qu’il ait quelques clés pour mieux appréhender la musique. La présentation ne portera pas sur des points de technique, mais je souhaite plutôt qu’il soit question du contexte historique (le thème de Mingus, pour le premier concert, se prête particulièrement bien à cela). Donc, pas de cours magistral, il est plutôt question d’échange et d’interactivité.

 


Les Trois Coups. — Un quizz est prévu au cours de la soirée, avec des cadeaux à la clef : n’est-ce pas un simple gadget pour attirer le client ?

Jacques Vidal. — Les auteurs du quiz, Yannis Perrin et Jean-Marie Villemot, m’ont été présentés par la responsable du Cercle des actionnaires de BNP-Paribas, au moment de la sortie en librairie de leur livre, Jazz quiz, aux éditions Les Beaux Jours. L’idée de les associer est venue à ce moment-là. Il se trouve qu’ils sont tous deux musiciens et des amateurs éclairés. La majorité des questions, pour le premier concert, portera sur Mingus, et ce sera l’occasion d’en apprendre plus sur le sujet. Ce n’est donc pas un simple gadget, et si la formule peut contribuer à amener un nouveau public aux concerts, bienvenue !

 

 

Les Trois Coups. — « Charles Mingus, l’homme en colère » sera le thème de la première soirée : choix personnel, et bien compréhensible, du contrebassiste Jacques Vidal ou projet mûri à deux ?

Franck Médioni. — Là, Jacques, je te laisse répondre.

Jacques Vidal. — Mingus, c’est mon choix personnel, et je l’assume. Mais Franck Médioni connaît son Mingus comme personne ! Pour ma part, je travaille sur Mingus depuis plusieurs années, et c’est un musicien qui me tient particulièrement à cœur. J’ai sorti chez Nocturne en 2007 un album intitulé Mingus Spirit, dans lequel ne figure aucune reprise du contrebassiste, mais dont j’ai assuré toutes les compositions et tous les arrangements. D’autre part, un film disponible en DVD, Dans l’esprit de Mingus, a été réalisé à partir de l’enregistrement de cet album. 

 

 

Entretien réalisé par

Jean-François Picaut

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


 

Concerts thématiques, à L’Abbaye-Jazz Club à Paris

 

Association Jacques Vidal Quintet

Contact : Dominique Matray • 2 bis, cité Popincourt • 75011 Paris

+33 06 18 28 19 24

do.matray@yahoo.fr

http://www.jacquesvidal.com/

 

Charles Mingus : l’homme en colère

Vendredi 7 mai 2010 à 20 heures précises

Antonio Carlos Jobim : la bossa-nova et le jazz

Jeudi 24 juin 2010 à 20 heures précises

 

L’Abbaye-Jazz Club • 22 , rue Jacob • 75006 Paris

Métro : Saint-Germain-des-Prés

15 € | 10 €

 


Ci-dessous les dernières sorties et publications des maîtres de cérémonie.


 

clip_image002.jpgLe DVD «Mingus Spirit» est un très bel hommage du contrebassiste français Jacques Vidal à Charles Mingus.

 

Ce projet lui est venu autour d'une de ses compositions, qui lui rappelait furieusement la musique de Mingus. L'album éponyme, paru en 2008, n'est d'ailleurs en aucun un condensé « revival » des reprises de Mingus. Ce sont toutes des compositions et arrangements signés Jacques Vidal, lequel s'est entouré d'une pléiade de musiciens qui irriguent les morceaux de leur énergie, de leur talent et de leur bonne humeur. Une complicité, une amitié, une connivence entre les musiciens qui fait vivre justement cette musique.

 

Je disais donc, une formation qui accueille Daniel Zimmermann et Glenn Ferris au trombone, Pierrick Pedron au saxophone alto, Eddie Henderson à la trompette, Simon Goubert à la batterie, Manuel Rocheman au piano, Eric Barret au saxophone alto, Frédéric Sylvestre à la guitare et Isabelle Carpentier au chant.

 

Outre le fait que tous les musiciens s'en donnent à cœur joie tout au long de l'album, la qualité de ce film réalisé par Julian Terreaux est suffisamment rare pour être soulignée: vous suivrez toutes les séances en studios, tout en découvrant les interviews qui mettront en relief la personnalité et la musique de Jacques Vidal

 

«Un livre d'histoire musical dont on ne se lasse pas de tourner les pages», selon Jazz Magazine. Un dvd, un cd, un livret musical ? Tous les supports sont réunis, que dire de plus !

 

Ce dvd a tout plaire, aussi bien à l'amoureux inconditionnel du jazz, que l'amateur curieux de découvrir l'univers de la création musicale. Un moment de vie à découvrir tout simplement. Avec en prime, 35 minutes de concert live au New Morning.

 

 

9782742786329.jpg

 

Miles Davis: 80 musiciens témoignent (Frank Medioni)

 

De toutes origines, de toutes générations, tous styles confondus, ils sont quatre-vingts musiciens de jazz à lui rendre hommage en se confiant à Frank Médioni (journaliste, écrivain et producteur de l'émision "Jazzistiques" sur France Musique, collaborateur de France Culture et animateur de "Jazz à Fip). Ils ont joué avec lui (Wayne Shorter, Herbie Hancock, René Urtreger, Lee Konitz, Roy Haynes, Dave Liebman, Marcus Miller ...), ils sont trompettistes, et ont été influencés par lui (Dave Douglas, Erik Truffaz, Wadada Leo Smith, Herb Robertson, Médéric Collignon ...): tous expriment une même admiration, une même fascination pour l'un des plus grands musiciens de l'histoire du jazz. Un son unique, qui se joue des silences, un son voilé, feutré, profondément teinté de bleu, celui du blues, son extraordinaire liberté de ton, la fluidité de son discours, sa puissance et sa forte assurance rythmique comme sa très grand finesse mélodique, la mélodie de la vibration humaine.

 

 

jazzquiz-399x600.jpg

 

Jazz Quiz: 300 questions pour (re) découvrir le jazz en s'amusant (Jean-Marie Villemot & Yannis Perrin)


Au début des années 1920, un pianiste flambeur-né s'autoproclame "Inventor of Jazz". De qui s'agit-il ? Combien pèse Fats Waller ? Pourquoi Bix Beiderbecke est-il souvent à quatre pattes sur scène ? A quoi Miles Davis doit-il sa voix rauque ? D'où viennent le be-bop, le style west coast et la bossa ? Qui sont les bêtes de scène ? Et les grands d'aujourd'hui ?


Basé sur des questions malicieuses et des réponses parfaitement documentées, cet ouvrage s'adresse à l'amateur comme au connaisseur. Il leur offre un panorama de l'histoire d'une musique en constante ébullition ...

Publié dans Let the music play

Commenter cet article