Rewind that

Publié le par yannis

Petit retour en arrière sur le Jazz Magazine de mai 2007 avec l'article de F. Pla "Paroles d' actu" consacré à Christian Scott, un jeune trompettiste américain de 23 ans qui vient de sortir son premier album "Rewind that".  Je vous en fais part car je partage les impressions du journaliste sur ce premier opus. Premir opus qui a d'ailleurs été nominé aux Grammy Awards dans la catégorie "Jazz contemporain". (en même temps, me direz-vous, les récompenses et les nominations cela veut tout et rien dire ... ce n'est pas faux).

Originaire de la Nouvelle-Orléans, il découvre la trompette à l'âge de 11 ans avec comme ambition principale d'accompagner son oncle Donald Harrison Jr. au sein de son band. Puis vient l'heure de la rentrée à la Berklee School tout en continuant d'assurer les tournées avec son oncle.

Qu'est ce que je retiens de l'écoute de cet album ?

- Il a effectivement un son voilé (censé imiter initialement la voix de sa mère qui est devenu in fine sa marque de fabrique d'après le journaliste) . "Un souffle chaud" ... ce que j'ai déjà entendu à mes cours de trompette par ailleurs...

- Son trompettiste de référence est le bien -nommé Miles Davis (ce n'est pas le seul mine de rien à avoir Miles comme référence pour le coup). Comme Chsristian Scott le dit si bien: " Lorsqu'on regarde Miles jouer, on se rend compte qu'il façonne ses notes au fur et à mesure que le morceau avance. C'est pour cela qu'il savait donner tout sa musicalité au silence".

- Chaque musicien du groupe a un son clairement identifié: le jeu musclé du batteur T. Pridgen ou encore celui du guitariste Matt Stevens. Guitare qui tient par ailleurs un rôle primordial dans les compositions de Christian Scott, comme dans le titre eponyme de l'album "Rewind that" où les musiciens viennent se poser en douceur sur les riffs rageurs de la guitare.

- Il n'y a que deux reprises dans l'album (So What et Paradise Found) et le résultat est homogène, plaisant. Vu également son âge, une certaine maturité musicale, qui augure de belles choses ...

Et comme vous êtes décidement bien chanceux, en cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez écouter quelques titres de son album "Rewind that " (dont les titres Rewind that, Say It et Like this) puis quelques titres de son prochain album qui sort en juin aux Etats-Unis. Il y a également de nombreuses vidéos en écoute.

http://www.myspace.com/christianscottmusic

ou

www.christianscott.net

 

Publié dans Let the music play

Commenter cet article

Charlie 08/07/2007 07:28

Tout est dans le zigouigoui de pistons, nous l'avons toujours dit :PBon dimanche à vous Sieur Yannis !

Milady 05/07/2007 08:49

Alors, je vais t'étonner (peut-être) : le titre que je préfère, c'est le premier du player ! Belle sonorité, discours bien découpé, p'tit zigouigoui de pistons à demi-pressés... moins convaincue par le second, ces ambiances funk planantes n'étant pas trop ma tasse de thé... mais y'a des choses sur les deux derniers qui m'ont bien plu. A réécouter un peu plus attentivement, donc.

y. 07/07/2007 10:42

Ahhh les zigouigoui des pistons à demi-pressés :-)
Etant donné l'âge de christian scott, on va en entendre reparler à mon avis. Et pour un premier album, il y a une "couleur" musicale intéressante.

Milady 05/07/2007 08:10

Ah, mes bad boys !!! Je dois bien avoir quelques autres petites histoires en réserve... en cherchant bien...Bon pour Christian Scott... promis juré croix de bois croix de fer, j'ai bien peur de finir en enfer si je finis ma phrase...

Milady 28/06/2007 20:47

Je retiens, je retiens... dans la liste des choses à faire demain...Le neveu de Donald Harrison, en plus ?Bises Yannis -- navrée de me faire rare ces jours-ci, j'espère que tutto va bene pour toi.

yannis 28/06/2007 22:38

Dans ce cas là, j'attends tes commentaires demain :-)
Sinon, j'oubliais mais tes derniers articles sont tres intéressants. Pas eu le temps de laisser des commentaires, mais la rubrique lady domy et les bad boys m'a beaucoup plus !