Hot house

Publié le par y.

Dès lundi, la suite des épisodes " Si le jazz m'était conté", consacré cette fois-ci au Bebop et plus particulièrement à Dizzy Gillespie et Charlier "Bird" Parker.

Mais avant, une petite vidéo pour le week end datant de 1952, où Bird reçoit le DownBeat Award 1951 for the best sax album et Dizzy le DownBeat Award for the Best Trumpet of all time (les américains sont toujours excessifs dans leur congratulations). Notez également le " boys, what are you going to play for us " du présentateur ... le terme boys n'est pas anodin, et nous remémore une période pas si éloignée que ça ...

 

Publié dans Let the music play

Commenter cet article

Milady 24/03/2007 08:36

J'admire la perf' sur clavier qwertz... déjà que sur azerty je crée parfois des mots étranges...Bises et bon séjour !

yannis again ... 23/03/2007 19:18

d ailleurs bird conclut en disant : vous en avez dit beaucoup, alors nous preferons plutot vous jouer un morceau ...

yannis en suisse avec un clavier qwertz !!! 23/03/2007 19:15

Notons les avant -propos du presentateur qui demande s'il doit dire a dizzy et bird pour les saluer : should I say `give me five `
et la deuxieme personne qui dans un sursaut d` orgueil, ` in jazz music colors don t make any difference'.
bien envoye !
même si le presentateur en rajoute une couche en les accueillant avec le sobriauet de boys ....

Milady 18/03/2007 08:19

Tiens, un trompettiste... et un petit cadeau pour ton dimanche ! Pas tout exploré, je ne sais pas si c'est vraiment intéressant, mais c'est l'intention qui compte, comme chacun sait...Bises Yannis et à plus !

y. 18/03/2007 09:35

He he he, le poster qui s'affiche à droite de l'écran, je l'ai chez moi, Miles Davis dans ses années 80s peint par Sablan Bruni :-)
J'irai faire un tour sur ce site cette apres midi voir les partitions pour trompette ! merci !
bon dimanche