Visite "égyptienne" à Brugges

Publié le par y.

Un bien étrange titre, me direz-vous ! Au cours de mon dernier week end en Belgique il y a quelques semaines, j'ai pris bien évidemment quelques photos de Gent et de Bruges (dixit la Venise du Nord). Vous pouvez aller les voir en allant dans la colonne de droite "Our-Mess-Age".

J'ai également sélectionné deux photos ... pour les rapprocher de l'Egypte ancienne. J'ai lu dernièrement l'ouvrage de Christiane Desroches Noblecourt "Le fabuleux héritage de l'Egypte". Un ouvrage qui a pour intérêt de montrer que le jeu de l'oie, l'alphabet, le calendrier, les animaux des fables d' Esope et de la Fontaine, le test de grossesse, les traitement contre la migraine ou encore les châteaux forts trouvent leur origine au coeur de l'Egypte ancienne. 

Je ne saurais trop vous conseiller de découvrir le legs insoupçonné de l'Egypte ancienne à l'Occident, aussi bien dans la vie quotidienne que dans ses fondements religieux et philosophiques les plus essentiels.

Alors intéressé (e) ?

 Les deux poissons Inet et Abdjou

Les deux poissons dans l'Egypte ancienne, Inet et Abdjou, sont capturés par le défunt qui prend possession de son âme d'hier et d'aujourd'hui. Ainsi, s'assure-t-il de la pérennité de son ancienne enveloppe terrestre et prend possession de son avenir, via la pêche de ces deux poissons. A partir du Nouvel Empire, les deux poissons ne demeurent plus que très rarement différenciés, bien que leur signification propre subsiste clairement. Pendant très longtemps, cette scène de pêche a été interprétée comme un "divertissement" du défunt,  alors qu'il s'agit en réalité des efforts du défunt pour récupérer son "âme d'hier et de demain".

Quel lien avec le poisson du Christianisme ? Les fouilles des cellules de moines installés dans le désert du sud-est d'Alexandrie ont livré des traces de poissons. On peut ainsi voir au Département des Antiquités égyptiennes (section copte)  au Musée du Louvre un des exemples de l'image dessinée par un moine sur le mur de sa cellule. On peut y distinguer très distinctement le poisson dominé par la croix. Ce poisson est à l'origine du mot ichthus, le monogramme emblème des premiers chrétiens d'Egypte, qui signifie " Jésus Christ, fils du Dieu Sauveur" ( Iesous ChristosTheou Yios Soter). Et le poisson est toujours à l'heure actuelle un symbole des chrétiens.

Le lion:

Le lion est l'évocation du maître, l'incarnation du chef incontesté. Il s'agit du lion, que le pouvoir humain a su faire plier au service de son prestige et de sa position. Pour simplifier, l'identification du souverain d' Egypte à celle d'un "lion valeureux". L'animal prête son corps à celui du sphinx (en égyptien pa-sechep-ankh), souvent doté d'une tête humaine ou parfois d'une tête de faucon ou  d'un bélier. Ainsi, très tôt, les gueules de lion ont été utilisées pour orner les sièges sur lesquels les défunts prennent place dans l'au-delà. Lorsque les romains découvriront l' Egypte, cette coutume se prolongera chez les Romains: ainsi, le lion garde les portes des temples et des palais. Au Moyen-Age, les souverains apparaissent fréquemment défendu par des têtes de lion. Ils apparaissent également sur les gargouilles, sur les loquets, les serrures de temples, ou même les fontaines.

Publié dans Mes pixs

Commenter cet article

franky 07/03/2007 19:04

salut Yannis,
effectivement, cet article change de la musique... ;=))
j'utilise un 350D
bonne soirée et @+               franky

y. 07/03/2007 21:22

merci pour la "minute numérique". Beautiful pictures as usual.

Milady 07/03/2007 18:11

Et si d'aventure certains venaient à t'accuser de t'éparpiller dans le but d'attirer plus de lecteurs... n'y fais pas attention ;-)

y. 07/03/2007 21:21

Que nenni ! Au cas où certains penseraient que je suis un obsédé du jazz, il n'y a pas que ça qui m'intéresse.

gaston 07/03/2007 14:20

et moi qui disait du mal de la belgique hier soir! heureusement, pas parlé de l'égypte. très intéressant, faudrait que j'y aille voir.
à propos de ton commentaire sur jr monterose, si j'ai une adresse e mail, je peux essayer de transférer la musique si intérèt pour tel ou tel disque cité ( normalement ça devrait marcher )

y. 07/03/2007 21:19

Le bouquin cité est extremement intéressant. Et Bruges tout simplement magnifique. Accessoirement, pour les chocolats, tu seras servi :-)

Milady 07/03/2007 13:52

Ah ben moi j'aime bien, les blogs où on trouve plein de choses sur plein de sujets différents... Chouette post, qui m'a appris quelque chose !Bonne après-midi à toi et à bientôt.

y. 07/03/2007 14:00

Histoire également de montrer que je ne suis pas seulement un afficionados du jazz :-)