Prince of Darkness and Silence

Publié le par y.

Actuellement en train de lire " The parisian jazz chronicles " du musicien, écrivain et  critique musical Mike Zwerin, livre qui regorge d'anecdotes musicale en tout genre, je ne peux m'empecher de vous en faire partager quelques unes, concernant Miles Davis. Peut-être que vous filerez chez votre libraire dès ce week end !

1/ A propos de la musique cool dont il était l'emblême dans les années 1950.

Interviewer: " Why don't you play ballads anymore ? "

M.D: " Because I love them so much "

2/ Smoking or not smoking.

" The only habit I got left is sweets. Cigarettes are the worst habit of all. I saw Wayne (Shorter) stand there and smoke a cigarette, and I said: Why you doing that ? He said: I need something to do with my hands. I said: Why don't you put them in your pockets. You' ve got four pockets".

3/ A propos de sa période jazz-rock dans les années 1970, et de sa continuelle avance par rapport aux autres:

" A window is opened and suddenly the orchestra stops and you hear a marching band  from outside. Then the window is closed and the orchestra starts again. That's the kind of music I want to do. Open some windows. I don't play rock. I don't play jazz. I play black ".  

4/ Couleurs et musique:

Interwiever: " Does music translate into color for you ? "

M.D.: " You mean do colors flash through my head when I play ? You'd be surprised what flashes through my head"

5/ A propos de son saxophoniste tenor, Bob Berg, juste après un concert, Miles lui demanda pourquoi il avait joué à un passage supposé silencieux. Bob lui répondit qu'il l' avait ressenti comme ça. Miles lui dit en substance:  "But Bob, it sounded good because you weren't playing " ... Darkness and silence :-)

Publié dans Anecdotes & Citations

Commenter cet article

Christian 18/02/2007 02:18

J'ai un trés bon souvenir de ces chroniques.
Je me souviens d'une oû Mike Zwerin racontait la tournée qu'il a faite avec Téléphone. Il apparaissait sur scènes quelques minutes, présenté comme un des plus grands trombonistes de l'histoire du jazz...
Il raconte aussi qu'un jour il regardait avec les musiciens de Téléphone une vidéo des Stones ou Sonny Rollins apparait en guest star, et le décalage avec lui qui était fasciné par Rollins, et les autres par Mick Jaeger...

yannis 18/02/2007 20:38

Ayant un faible pour Miles Davis, j'ai évoqué ces anecdotes, mais le livre regorge d'anecdotes sur d'autres musiciens: chet baker, bob dylan, dexter gordon, kenny G, Steppenwolf, Wayne shorter ... bref du bonheur à lire !
Intéressante la réaction des musiciens au concert des rolling stones avec en guest star sonny rollins. On voit où vont les préférences musicales des uns !