Keith Jarret : if French people can do it ...

Publié le par y.

Me vient en mémoire cette anecdote qui a eu lieu il y a maintenant un peu plus d'un an lors du JVC Jazz Festival au Carnegie Hall de New York en juin 2005.

Très beau concert donné par Keith Jarret (piano), Jack DeJohnette (percu) et Gary Peacock (contrebasse). Musique toujours aussi envoutante, expressive et belle. A la fin du concert, longue standing ovation durant laquelle l'audience crut bon de vouloir prendre le trio en photos ( et non, je n'en faisais pas partie... Etonnant, non ?). Parce que Keith Jarret a un caractère bien trempé et aussi parce qu'il était aveuglé par les nombreux flashes, il s'emporta et demanda aux spectacteurs s'ils ne pouvaient pas tout simplement profiter de sa musique, sans avoir à le flasher ... Un long discours où il mettait en avant le don de soi quand il joue du piano et le respect qu'il en attend ... ça se défend, même si sur le coup, sa prise de parole faisait plutôt penser à quelqu'un qui a pris le "melon".

Mais la conclusion de son discours fut encore meilleure: brièvement, il raconta qu'à Paris, les français ne le mitraillaient pas avec leur appareil photo ... " So, if French people can do it, I guess you, New Yorkers, will be able to do the same ? ". ça a fait rire l'audience bien évidemment ... (pas forcément mes amis). Appelons ça de l'ironie ou comment re-détendre l'atmosphère après un "petit" coup de gueule ... On a eu droit à un rappel néanmoins, avec le très beau morceau "When I fall in love" et au final un magnifique concert.

Publié dans Anecdotes & Citations

Commenter cet article