Emile Parisien Quartet / Jean-Marie Machado (Festival du Parc Floral - 19/07/09)

Publié le par yannis

Emile Parisien Quartet

Emile Parisien saxophone soprano / Julien Touery piano, objets / Ivan Gélugne contrebasse / Sylvain Darrifourcq, batterie

Les amateurs comme la critique s’accordent à dire qu’Emile Parisien (son vrai nom) est l’une des grandes révélations du jazz français de ce début de millénaire. Élément remarqué de la première promotion du collège « Jazz » de Marciac, ce saxophoniste soprano de 27 ans crevait l’écran dès la sortie de son premier album en 2006. La publication du recueil suivant ce printemps confirmait que Parisien et ses hommes sont à l’aube d’une très belle carrière internationale. Leurs prestations électrisantes sont là pour le confirmer.


Annonçons le clairement. Emile Parisien joue franc jeu, se ballade entre Mingus, Ornette Coleman ou Coltrane ... avec quelques parenthèses vers le classique. Les mélodies se transforment, les musiciens font leur entrée de manière décalée jusqu'à l'ultime palpitation du morceau avec une sortie successive des instrumentistes. La musique est avant tout un jeu, à l'image du choix des titres tout en humour. Laissez votre imagination divaguer et leurs prestations vous emporter.



Jean-Marie MACHADO - Danzas "Fiesta nocturna"




Jean-Marie Machado piano / Sylvain Gontard trompette / Jean-Charles Richard saxophones / Gueorgui Kornazov trombone / Joce Mienniel flûtes / Sergio Carolino tuba / Didier Ithursarry accordéon / Henning Sieverts contrebasse / François Merville batterie

Fort de plusieurs décennies d’expérience, ce pianiste français s’est fait connaître à travers l’Europe grâce aux concerts donnés à la tête du Sextet Andaloucia et du Trio Time, ou bien encore suite à sa collaboration remarquée avec le saxophoniste Dave Liebman. Compositeur prolifique, Machado mêle habilement jazz, classique et musiques du pourtour méditerranéen.

 

 

Une très belle orchestration, avec un ensemble de 9 musiciens baptisé Danzas, et qui est littéralement une invitation au voyage, dans un univers coloré des musiques de danse, de toutes époques et de tous horizon.


Je n'avais pas eu l'occasion de les voir au Festival Banlieues Bleues 2009, et ce concert m'a permis de corriger cette erreur.


En plus d'une orchestration soignée, une mention spéciale pour les solos du flutiste Joce Mienniel et du trombonniste Gueorgui Kornazov. Fiesta Nocturna vous fera entrer dans la danse des tarentelles et autres sarabandes. Laissez vous guider, en toute simplicité.

 

Pour découvrir toutes les photos de ces concerts, cliquer ICI !

Publié dans Festivals - Concerts

Commenter cet article

ptilou 14/09/2009 12:30

Il est CE SOIR et DEMAIN Soir au Blues café en bord de seine avec Le Syndicate de Paco Sery... Dans un groupe Zawinulien, il donne également très FORT !voir là :http://cooldesource.blog.lemonde.fr/2009/09/14/paco-serys-syndicate-au-sunset/

ptilou 08/09/2009 18:42

Parisien mérite bien sa Victoire de la Musique récente. Son énergie est convaincante !Un pti cpte rendu de ce même concert "Parisien"et ausside celui de Jean Marie MachadoCe fut un bel été au Floral !

yannis 14/09/2009 08:28


Un très bon souvenir de cet après midi passé au parc floral avec une énergie débordante d'Emile Parisien