Louis Sclavis, Craig Taborn, Tom Rainey Trio / François Corneloup "Next" (Festival Sons d'Hiver - 10/02/09)

Publié le par yannis

1 ère partie:  Louis Sclavis, Craig Taborn, Tom Rainey Trio


La réputation de Louis Sclavis n'est plus à faire, que ce soit en tant que compositeur ou musicien. Talent et audace dans ses improvisations. 25 ans de pérégrinations les plus diverses pour un artiste devenu la figure de proue de la clarinette jazz européenne. Et un répertoire large: l'oeuvre de Duke, comme la musique contemporaine, le free comme les folklores et musiques traditionnelles ...

Un concert haut en couleurs et des inspirations là où peu se risquerait. Un nouvelle fois, une collaboration et un projet novateur, avec cette fois-ci deux musiciens clé du jazz américain: Tom Rainey à la batterie et Craig Taborn.

Si vous avez l'opportunité d'aller écouter ce trio aux improvisations audacieuses, courez-y !

2 ème partie:  Francois Corneloup "Next"



Nouveau projet de François Corneloup, qui s'est rendu à Minneapolis à l'occasion du festival " Minnesota sur Seine", où au gré des rencontres avec des musiciens de la scène jazz américaine, une formation franco-américaine s'est crée.

Avec le français Dominique Pifarély au violon, une section rythmique à toute épreuve avec Chico Duff à la basse et le batteur JT Bates, et le guitariste Dean Magraw (ce dernier nous a gratifié d'envolées éclatantes pendant tout le concert !).


Un jazz moderne, free rock et funk, musicale mais dont on sent sa violence à fleur de peau. Un très beau projet où le son du saxophone de François Corneloup (très expressif, fait d'attaques franches et de notes soutenues) et la finesse du violoniste Pifarély font merveille avec les musiciens américains.  Des morceaux bien structurés faisant place aux improvisations des musiciens. Un concert en forme de très bel échange entre les français et américains de la scène jazz. Un son lourd et remuant, tout en étant fin et ciselé.
Un album vivifiant à découvrir !

Stay tuned !

Publié dans Festivals - Concerts

Commenter cet article