Découvrez Djemila, Bejaia et Constantine ...

Publié le par yannis

Etant en Algérie du 23 Décembre au 6 Janvier, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur les photos pour découvrir :

1- Djemila, l’une des plus importantes cités romaines dès la fin du 2ème siècle après JC, sous le règne de l’empereur Nerva. Son nom antique, Cuicul, sentinelle romaine au cœur d’un massif montagneux dans les hauts plateaux sétifiens. Elle est construite autour d’un forum entouré d’édifices publics tels que le capitole (temple réservé à Jupiter, Junon et Minerve), la basilique et les transactions boursières et le marché des frères Cosinius avec ses 18 boutiques.

Sous le règne des Antonins (96-192) et des Sévères (192-235), Djemila s'enrichit et se développa, avec notamment un théâtre pouvant accueillir près de 3000 places, un établissement de thermes d’environ 2600m², la maison de Bacchus (et notamment la plus ancienne mosaïque retrouvée sur le site, représentant la légende de Dionysos, dieu du vin et de la vigne).

L’extension de la ville s’est poursuivit, avec l’aménagement d’une grande esplanade publique de 3200m² au 3ème siècle, avec deux grands monuments : l’arc de Caracalla construit en 216, et le temple de la Gens Septimia construit en 229, sous les ordres d’Alexandre Sévère. Une fontaine monumentale, un marché aux étoffes, un petit temple remanié et une autre basilique judiciaire du IVème siècle, édifiée sur les décombres du temple de Saturne, ainsi qu'une maison achèvent d'encadrer la place bordée de portiques et d'arcades.

La période chrétienne a également laissé de beaux monuments, dont les deux églises à cryptes, toutes pavées de mosaïques.

La ville a disparu  vers le 6ème siècle, à priori en raison du séisme de 419 et de la peste…


RDSC42.JPG

2- La ville de Bejaïa
 : le Cap Carbon, la crique des Aiguades, la montagne Yemma Gouraya, les gorges de Kerrata.

 RDSC05535.JPG

3- la ville de Constantine sur son rocher et les nombreux ponts au-dessus du Rhumel.

undefined

Bonne séance de visionnage !

Publié dans Mes pixs

Commenter cet article